• 9_septembre_recto

Septembre 2021 — Septembre, mysthicisme et rationalité du 7

 13 février 2022
Posted by simon

Illustration réalisée par : Lisa Bretel

Le projet :

2021 a souvent transformé nos projets en vagues de projections. L’année passée a rappelé la complexité du lien à notre environnement autant qu’elle nous a éloigné de la tentation du contrôle dont nous observons par ailleurs la banalisation. 

Une des activités qui nous alimenté a été de produire des playlists mensuelles dont la réalisation ne dépendait que de nous. C’est ainsi que nous avons pris l’habitude de partager notre sensibilité en mouvement dans quelques lignes de réflexion autant subjectives qu’insignifiantes, afin de produire ces sélections de chansons. Ainsi animés par notre inutilité bien assumée, nous avons persévéré en créant un appel à projet pour mettre en images ce que nous avions d’abords mis en mots et en musique. Cela a pris la forme d’une carte blanche offerte à 12 illustrateurs, dont nous sommes fiers de vous présenter les oeuvres en ce début 2022. 

 

Septembre 2021 célèbre un an de « playlists » dans lesquelles l’équipe PYPO met amour, curiosité, poésie, diversité, humour, philosophie et une multitude d’univers dont le seul commun pourrait-être l’apparente inutilité à partager la diversité de nos sensibilités.
À l’époque du calendrier romuléen, l’année débute en mars et fait de septembre le 7e mois de l’année, dont le rang définit le nom. Septembre est ainsi associé au chiffre sept dont on observe la force historique à influencer notre perception; 7 jours de la semaine; 7 couleurs de l’arc en ciel; 7 merveilles du monde; 7 sens; 7 branches de la Menorah; 7 samouraïs; 7 péchés capitaux; 7 chakras principaux; 7 astres et métaux associés; 7 principes de base du bushidō (code moral des guerriers
japonais); 7 différences; 7 familles; tourner 7 fois la langue dans sa bouche …
Sept est aussi défini par Freud comme « l’âge de raison » ; la raison, elle-même appréciée comme la faculté modératrice de nos pulsions instinctives par la considération d’un ensemble de principes et de manières de penser qui permettrait de « bien agir et de bien juger ». Cela nous renvoie à l’idée de nous « civiliser »; est-ce un hasard qui a fait de septembre le mois de la rentrée pour bon nombre d’écoliers ?
C’est en l’honneur de ce sept initiatique que nous partageons ces vers qui résonnent particulièrement cette année, extraits du poème « Le chiffre sept » de Jean Cocteau (1952) :
« […] Les yeux de ma jeunesse ont cru, monde, à tes charmes
Qui se vengent sur nous de ce que tu promets […] ».

C’est ainsi que la dimension symbolique du sept vient boucler une première année d’initiation collective à mettre en commun nos différences dont la nouvelle sélection mensuelle s’intitule : « Septembre, mysticisme et rationalité du sept ». »

 

Pour découvrir la playlist, c’est par ICI !