Edito #4

 10 janvier 2019
Posted by simon

Nouvelle année !
Pour beaucoup, c’est l’occasion des résolutions, le top départ du marathon du changement, pour d’autres, plus éloignés de la symbolique du renouveau, peut-être juste le temps qui passe, la suite… Ces différences sensibles relèvent-elles d’une liberté consciente ou d’une construction aux fondements plus profonds ? Témoins d’événements actuels, ce début d’année interroge notre rapport à la « Liberté ». Notre système démocratique conçu pour organiser l’exercice de celle-ci vit-il les limites de ses contradictions ? Il apparaît que ceux qui en utilisent les codes pour exprimer leur mécontentement (manifestation non violente) se trouvent pris en otage par d’autres venus en découdre autrement. Tous, partageant la volonté du changement, meilleurs voeux 2019 !
Cela nous rappelle à quel point notre liberté individuelle dépend de sa pratique collective. Quelle liberté quand un « haut-gradé-décoré » sensé la garantir, tabasse arbitrairement, convaincu de son impunité ? Plusieurs milliers d’années de civilisations et évolutions culturelles nous ont-ils appris à vivre ensemble ? Le fameux « Discours de la servitude volontaire », rédigé au 16e siècle, trouve de nouveaux échos.

Il semble que notre culture nous permette au moins la liberté de penser. Dans un monde à la fois conscient et désinformé, supposant chacun libre d’aiguiser son discernement selon sa sensibilité face à un fait ou une information, il s’agit selon nous du bien immatériel le plus précieux. La pensée libre permet d’apprécier la différence comme une richesse, non comme une menace dont il faudrait se défendre au risque de perdre la sécurité supposée de son appartenance à un groupe virtuellement homogène.

Aussi vous souhaitons-nous pour 2019, de titiller vos certitudes, croyances et systèmes de valeurs, mettre de côté le poids de l’attente et savourer l’ivresse de l’espoir, vous enrichir d’altérité, de tout ce qui (vous) fait du bien, d’écouter votre juste proportion entre sécurité de la raison et liberté du coeur.

C’est sans transition mais avec le coeur que nous vous partageons la sélection musicale 2018 de Libération, dont l’édito rappelle que la création d’un album est avant-tout l’expression d’une liberté.